Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
VERSAILLES

Ô Versailles, ô bois, ô portiques,
Marbres vivants, berceaux antiques,
Par les dieux et les rois Élysée embelli,
A ton aspect, dans ma pensée,
Comme sur l’herbe aride une fraîche rosée,
Coule un peu de calme et d’oubli.

Paris me semble un autre empire,
Dès que chez toi je vois sourire
Mes pénates secrets couronnés de rameaux,
D’où souvent les monts et les plaines
Vont dirigeant mes pas aux campagnes prochaines,
Sous de triples cintres d’ormeaux.

Les chars, les royales merveilles,
Des gardes les nocturnes veilles,
Tout a fui ; des grandeurs tu n’es plus le séjour.
Mais le sommeil, la solitude,
Dieux jadis inconnus, et les arts, et l’étude,
Composent aujourd’hui ta cour. […]

André Chénier

Partager cette page

Repost 0
Published by moncm2.over-blog.fr - dans Poésies

Météo

Humour

 Afficher l'image d'originePour voir la suite de la BD :Clic droit / ouvrir l'image dans un nouvel onglet

 

Citation

"La plus grande erreur qu'un homme peut faire est d'être trop effrayé de commettre une erreur."

Elbert Green Hubbard

 

 


 

Catégories