Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Entre deux vers

D'un long poème

D'un poème fort ennuyeux

La cédille aux yeux de verveine

qui nattait ses jolis cheveux

rencontra l'accent circonflexe

Curieuse quoiqu'un peu perplexe

Sans moi vous l'eussiez deviné

Elle lui dit pour commencer

Quel bizarre chapeau que le vôtre

Seriez-vous par hasard gendarme ou polytechnicien

Et que faites-vous donc sur le front des apôtres

Est-ce vous la colombe ou la fumée du train

Je suis je suis gentille cédille

Le S escamoté des mots de l'autrefois

C'est à l'hostellerie qu'on emmenait les filles

Le S a disparu me voici sur le toit

Et toi que fais-tu cédille

À traîner derrière les garçons

Sont-ce là d'honnêtes façons

N'es-tu point de bonne famille

Accent bel accent circonflexe

Voilà toute ma vérité

Je t'aime et pour te le prouver

Je fais un S avec un C

Jean-Pierre ROSNAY

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans Poésie

Météo

Humour

 Afficher l'image d'originePour voir la suite de la BD :Clic droit / ouvrir l'image dans un nouvel onglet

 

Citation

"La plus grande erreur qu'un homme peut faire est d'être trop effrayé de commettre une erreur."

Elbert Green Hubbard

 

 


 

Catégories